AtariLynx.Com

06 mai 2017

Tango, tango, excellent jeu à l'horizon...

Blue lightning

Blue Lightning

1989 - Atari (développé par Epyx)

Rail Shooter

Top Gun sur Lynx !

Filant comme l'éclair, notre avion de chasse fracasse le mur du son sur la petite Lynx.
hqdefault
Avec ce Blue Lightning développé par Epyx en 1989 (!), c'est bien un des tous premiers jeux de la portable auquel on a affaire. Et déjà, cet After Burner-like casse la baraque et secoue les cocotiers ! Il démontre en l'espace de quelques secondes toutes les capacités de la petite Lynx : zooms énormes, animation fluide (oups, j'ai noté quelques petits ralentissements quand ça se bouscule à l'écran) et couleurs pétaradantes.

blu_lightning

Avec un grossissement de sprites défiant toute proportion, les sprites sont souvent énormes, en particulier celui de notre avion surtout si on compare par rapport à la petite taille de l'écran. Etonnament, le jeu reste bien lisible de bout en bout.
*
Une Référence !
*
Particularités qui impressionnent durablement : les nombreux paysages parcourus et la possibilité de se mouvoir librement dans les cieux. il est en effet possible de faire du rase-motte entre deux montagnes de la Sierra Nevada et l'instant suivant de tutoyer haut dans le ciel les nuages.

s_BlueLightning_5

Cette variété et cette grande liberté de mouvement (en dehors de quelques missions qui se passent excluisvement au sol), couplée à un maniement ultra-efficace (tir, missiles à tête chercheuse, turbo...), font de Blue Lightning un shoot de grande classe et un Must de la Lynx.
*
les piles qui flanchent
*
Et puis, merci à l'autonomie faiblarde de la console portable. Car pour palier cette tare de naissance qui empêche les longues parties, les programmeurs ont pensé à inclure des mots de passe entre chaque niveau. 

BlueLightning 2

Le jeu d'Epyx se démarque ainsi du classique jeu d'arcade (où le game over signifiait souvent à cette époque "retour à la case départ") en privilégiant un système de progression pour le coup sacrément bienvenu; donnant plus envie, encore, de jouer.
*

Blue Lightning est un titre emblématique de la Lynx, en affichant des graphismes qui dépassaient l'entendement à l'époque. Aujourd'hui, il est toujours aussi jouable et remarquable pour l'amusement qu'il procure.

Lynx_NoteLynx_NoteLynx_NoteLynx_NoteLynx_Note

la fiche du jeu sur AtariAge : https://atariage.com/software_page.php?SoftwareLabelID=1927

Posté par le barbu à 02:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 décembre 2015

la Lynx sur le grill

Soldat GG a fait une vidéo très complète sur la Lynx, son histoire, son destin, sa fin. A noter que la vidéo suivante présente quelques jeux. Soit deux vidéos qui présentent sous toutes les coûtures ce petit fauve. Bonnes vidéos !

Posté par le barbu à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2014

Petit dragon deviendra grand

shanghai_lynx

Shanghaï

1990 - Atari (développé par Jerome Strach et Eric Ginner)

Puzzle Game

Dominos party !

Passe temps tout simple mais particulièrement efficace dans le genre, Shanghaï est un jeu de Solitaire avec les pièces du jeu traditionnel chinois, le Mah-jong.

s_Shanghai_1

Pour l'anecdote, bien après cette version sur le petit écran de la Lynx et juste un peu avant l'ère d'Internet, ce jeu connaîtra un grand succès sous sa variante Windows auprès notamment des employés de bureau.

démonter la carapace de la Tortue

Sur le petit écran de la Lynx, les 144 pièces du Mah-Jong sont fièrement empilées pour former une grande structure pyramidale représentant une tortue, une araignée ou encore un dragon...

s_Shanghai_2

Pour faire disparaître petit à petit cette pyramide, il faudra réaliser des paires de pièces similaires.

Shanghai_-_1990_-_Atari

Le gameplay est simplissime : un curseur à déplacer, un bouton à appuyer et un principe de jeu on-ne-peut plus simple à comprendre, facile à jouer.

"Simple comme bonjour" me direz-vous mais avec des symboles associés à des chiffres, et autant de pièces, il y a de quoi perdre rapidement ses repères.

Réalisation parfaite

Repérer des pièces sur un écran aussi petit pourrait être rédhibitoire, mais le tout est parfaitement lisible (les symboles et les chiffres sont bien gros), voire reposant, très reposant, loin des impératifs des jeux d'action où le but est de tout détruire à l'écran.

s_Shanghai_5

Ici, l'écran est statique, les animations (les pièces disparaissent en coulissant hors de l'écran) bien que rares sont mignonettes. La musique chinoise a beau être un thème unique, ultra-cliché (on se croirait dans une opiumerie typique), on ne se lasse pas de l'écouter.

La Lynx tient là un classique instantané, bien réalisé et bien pensé, qui sur un principe de jeu assez rudimentaire, arrive à captiver durant de longues parties.

Facile à jouer et reposant, Shanghaï est une petite perle, un classique sur Lynx. On enchaîne les parties sans problème pour un type de jeu qui se prète divinement bien à la portable d'Atari. 

  Lynx_NoteLynx_NoteLynx_NoteLynx_Note

la fiche du jeu sur AtariAge : https://atariage.com/software_page.html?SoftwareLabelID=1883

Posté par le barbu à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mars 2014

Des chauves-souris et des chachats

b_BatmanReturns_front

Batman Returns

1992 - Atari

Beat them all

Batman is back !

Sur le petit écran de la Lynx, la chauve-souris sort de sa tanière. Avec son artillerie de bat-gadgets, taïaut sur les hordes de clowns vicieux et d'alcidés sur-armés à la solde du perfide Pingouin.

s_BatmanReturns_2

Cette adaptation vidéoludique du film de Tim Burton fut vendue à l'époque en bundle avec la Lynx II avec une logique commerciale fort à propos.

Ce Batman Returns avait en effet toutes les chances d'être un classique instantané de la portable d'Atari : un super-héros aux oreilles pointus définitivement "classe" et un jeu arborant des graphismes vraiment impressionants pour l'époque. Mais malheureusement, il y eut un couac. Un gros couac.

Un joli paquet cadeau

Graphiquement, le jeu est superbe. Les décors sont variés et reprennent à bon compte l'univers gothique très sombre du film de Tim Burton.

Batman-Lynx1

Les niveaux sont peu nombreux mais les environnements sont vraiment inspirés, variés, entre les rues sales ou les égoûts verdoyants de Gotham. Et notre Batman comme les ennemis, mention spéciale au boss petit canard jaune du premier niveau, égayent le petit écran de la Lynx en étant bien gros.

En revanche, l'animation un peu raide des personnages trahit l'âge de la carte à jouer sortie en 1992.

On sera indulgent sur ce point là, tout comme on mettra discrètement la musique en sourdine, tant ce qu'il ressort grésillant de la portable est anti-mélodique au possible.

Le vilain pinguoin sort de sa boîte

Les graphismes dans un jeu ne font pas tout. C'est une évidence. Et là, comment dire... Comment décrire la déception qui m'a étreint dès les premières minutes de jeu pour ne plus me lâcher par la suite. C'est dur à dire mais Batman Returns n'est clairement pas un bon jeu.

s_BatmanReturns_6

Le beat-them-all n’a pas une once d’intérêt. Batman se meut avec une certaine lenteur.

Le gameplay est d'un basique à pleurer : coup de poing, saut et arme spéciale. L'absence de profondeur avec un personnage qui avance comme un hiéroglyphe dans un cartouche égyptien renforce cette impression. Heureusement, on se consolera avec la possibilté d'évoluer en hauteur... le meilleur moyen pour éviter les ennemis.

"Couac" fait le canard

Les ennemis, en nombre, rushent tout droit sans réfléchir.

La collision des sprites étant pour le moins approximatives, pour ne pas perdre trop d'énergie, on pourra éviter les ennemis, sans combattre, en foncant tout droit vers le boss. C'est la solution la plus évidente et la plus efficace pour progresser, ce qui est totalement stupide en soi.

s_BatmanReturns_7

Enfin, contre les boss, on se servira de l’arme spéciale (des shuriken batman), particulièrement efficace et seule variété de joute vraiment appréciable.

Comme un joli paquet cadeau, Batman Returns arbore des décors gothiques des plus inspirés et des sprites véritablement énormes pour un écran aussi petit.

Mais avec un gameplay d'une pauvreté effarante et un plaisir de jeu inexistant, ce jeu est tout simplement mauvais. Une vraie déception !

Lynx_NoteLynx_Note

la fiche du jeu sur AtariAge : ttp://atariage.com/software_page.html?SoftwareLabelID=18770

Posté par le barbu à 12:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 novembre 2013

La course à la Mort

roadblasters
RoadBlasters

1990 - Atari (programmé par D. Scott Williamson)

Course Action

No Future

Jeux de course futuriste, RoadBlasters nous met dans la peau d'un pilote fou ayant l'obligation par tous les moyens de rejoindre la ligne d'arrivée. Tous les moyens, même ceux les plus radicaux...

s_RoadBlasters_1

Adaptation fidèle au pixel près de la célébre borne d'arcade d'Atari datant de 1987, RoadBlasters fait se rencontrer, avec une très grande efficacité, la course et le shoot, Out Run et Mad Max ! Un Carmageddon avant l'heure.

Le pétrole, c'est la vie

On a deux jauges de fuel, l'une de réserve, l'autre principale. Autant vous le dire de suite, vous aurez les yeux rivés dessus, le carburant baissant dangereusement.

roadblasterslynx-1

Si vous tombez dans la jauge principale, sachez que la fin est proche. La seule condition pour survivre est donc d'aller à fond, de récupérer tous les items (et toutes les armes), de slalomer entre les voitures, voire mieux d'exterminer tous ce qu'il y a sur votre passage.

Car plus il y a d'ennemis morts, mieux c'est. Puisqu'à la fin, en fonction de la destruction que vous aurez orchestré, vous recevrez un bonus salvateur de carburant.

Le plaisir de la destruction à l'état pur

50 circuits, rien de moins, vous attendent soit un véritable marathon en perspective avec en bundle une bonne dose d'adrénaline. L'action non-stop détonne sacrément bien sur le petit écran de la Lynx. Graphiquement le jeu est très agréable, clair et lisible tout en affichant une animation fluide et véloce, jamais prise en défaut. On a vraiment affaire à une excellente conversion de l'arcade !

s_RoadBlasters_8

Le gameplay vous permet de varier les plaisirs entre gros shoot bourrin et conduite nerveuse, l'un n'allant pas sans l'autre. Il faut juste s'habituer au maniement du véhicule, lequel a une drôle de façon de tourner. Néanmoins, la difficulté ultra-progressive aide bien à s'entraîner à les négocier et après quelques parties, on devient très rapidement un expert.

Coté armement, il est possible d'avoir parmi l'arsenal une bombe atomique qui nettoie tout l'écran. On a droit alors à une explosion du plus bel effet au fond de l'écran.

s_RoadBlasters_6

Sur cette même console, RoadBlasters s'inscrit dans la même veine que le futuriste S.T.U.N. Runner, le F-Zero de la Lynx. Tout juste peut-on lui reprocher un tout petit manque de variété au niveau des décors mais là, vraiment, c'est pour chipoter.

Conversion parfaite de la borne d'arcade du même nom, ce mix entre Out Run et Mad Max assure sur la petite portable d'Atari. Tous les ingrédients sont là pour en faire un indispensable : rapide, fun et terriblement addictif. 

 Lynx_NoteLynx_NoteLynx_NoteLynx_Note

la fiche du jeu sur AtariAge : http://www.atariage.com/software_page.html?SoftwareLabelID=1899

 

Posté par le barbu à 02:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 septembre 2013

Ma toute petite collec'

[édité le 06/05/2017]

Inutile de dire que ce petit blog sur la Lynx a été trop longtemps délaissé au profit de mon blog sur la Jaguar.

Pourtant ma collection de jeux sur la portable d'Atari, même minime par rapport à celle que j'ai sur Jaguar (qui compte 58 jeux), n'a pas cessée de grandir, et mon affection pour ce petit félin avide de piles est toujours là.

Voici donc un petit post pour présenter ma (toute petite) collection de jeux^^, je tenterai d'écrire de nouveaux tests à l'avenir, j'espère que ce sera dans un avenir proche...

batman

Mes jeux (15 pour l'instant) :

Batman Returns

Crystal Mines II

Chips Challenge

Todd's Adventures in Slime World

Rygar

Road Blasters

S.T.U.N. Runner

Turbo Sub

Super Skweek

California Games

Checkered Flag

Switchblade II

Shangaï

Blue Lightning

Shadow of the Beast

-------------------

Most Wanted :

Lemmings

Posté par le barbu à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mon Top 5

lynx logo

1- Shadow of the Beast

s_ShadowOfTheBeast

2-Blue Lightning

s_BlueLightning_5

3- Todd's Adventure in Slime World 

todss

4- Chip's Challenge

65264507_p

5- Turbo Sub

66258091_p

Posté par le barbu à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2012

De vieilles pubs Lynx :)

Après ça, on prend un gros coup de vieux :)

Posté par le barbu à 22:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2012

Chérie, ne m'attend pas pour diner ce soir...

b_ToddsAdventuresInSlimeWorld_front

Todd's Adventures in Slime World

1990 - Atari (programmé par Peter Engelbrite)

Action Exploration

Welcome to the Mucus Land !

Que les claustrophobes s'abstiennent de jouer à ce Slime World ! Todd y est enfermé et nous avec...

s_ToddsAdventuresInSlimeWorld_2

Perdu dans les tréfonds d'une planète hostile et avec son seul courage, Todd doit se défaire du mucus et se sortir de ces cavernes infestées d'aliens.

Ghostbuster

Les lieux sont vastes et le "Slime" suinte de partout. Pour explorer tout ceci, nous avons heureusement une carte et une arme qui asperge "d'eau" les ennemies (lesquels fondent dans d'atroces souffrances).

91957-Todd's_Adventures_in_Slime_World_(USA,_Europe)-2

Sur notre chemin, on trouvera de petites mares d'eau qui nous permettront de nous "laver" du slime. Le slime vert, omniprésent, colle à la peau et si on y fait pas gaffe nous bouffe toute notre énergie.

On pourra également se munir d'un Jet-pack pour atteindre des zones en hauteur.

7 pour le prix d'1

Histoire de varier les plaisirs, il y a 7 aventures différentes (que l'on peut choisir juste après l'écran titre), 7 manières d'aborder le jeu : exploration, logique, action, suspense... Chaque aventure est un jeu en soi !

En mode exploration, pour peu qu'on sache lire une carte et qu'on soit méthodique avec les items (et qu'on aime aussi se perdre...), on arrivera à trouver la sortie... après de longues heures de jeu. Prévoyez donc un petit stock de piles, de quoi manger, un crayon et du papier pour noter les passwords.

todd1

En mode suspense, on a affaire à un contre la montre haletant avec en perspective quelques bonnes sueurs froides. Le mode logique se présente bien évidement comme un petit casse tête de plates-formes alors qu'en mode action, ce sont des monstres en pagaille qui nous attendent pour du shoot frénétique et dantesque ! Selon l'humeur du moment, il y a de quoi faire !

Organique et immersif

Les monstres, entre le glouton baveur et les vers de phosphore, sont particulièrement hideux... Et pardi, dans le genre, ça leur va plutôt bien !

Techniquement, Todd's Adventures in Slime World est vraiment une merveille et montre toutes les capacités graphiques de la petite portable : décors mouvants (!) et organiques, animation remarquablement fluide et cinématiques délirantes et bien colorées.

sw6

La réalisation n'est pas juste là pour faire jolie, elle permet surtout au joueur de s'immerger totalement dans ces cavernes. Et même de descendre encore un peu plus profondément dans ces couloirs tortueux, histoire de se perdre encore un peu plus.

Entre Metroïd et Another World, Todd's Adventure in Slime World prend un malin plaisir à nous faire tourner en rond. Outre l'exploration, l'aventure se démultiplie et nous propose une variété monstre de situations... Le résultat : des heures et des heures de jeu !

UN MUST !

  Lynx_NoteLynx_NoteLynx_NoteLynx_NoteLynx_Note

la fiche du jeu sur AtariAge: http://www.atariage.com/software_page.html?SoftwareLabelID=1866

 

Posté par le barbu à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juillet 2011

The Sea Wars : Flying Saucer vs Mega Shark

b_TurboSub_front

Turbo Sub

1991 - Atari (programmé par Ed Schneider)

Shoot

Exocet à tribord

Turbo Sub nous propose d'être aux commandes d'un vaisseau aéro-aquatique ou sub-aérien si vous préférez. Nous volons au dessus des océans en quête d'Aliens à dézinguer.

s_TurboSub_1

Attention, les extra-terrestres sont vraiment partout, dans les cieux ou au plus profond des océans !! Une indication à l'écran, "Dive", vous renseignera pour savoir à quel moment plonger.

Avec du bon gros zoom de sprites, Turbo Sub est ce qui se fait de mieux sur la portable d'Atari en terme de réalisation. La plongée comme la remontée à la surface est bluffante et le nombre de sprites en tout genre sur l'écran est impressionant. L'animation n'est jamais à la peine même quand ça explose de partout.

Profond comme l'océan

Mine de rien, Turbo Sub en impose. Mais ce n'est pas un simple shoot qui fait la part belle aux graphismes... comme j'ai pu le croire et comme beaucoup peuvent le croire après la première partie. Le fait de pouvoir plonger et de remonter à la surface à sa guise, déjà mérite, un bon point.

s_TurboSub_6

Mieux encore, avec des gemmes à collecter au fond de l'eau, il est possible entre chaque niveau de faire des achats et de customiser son vaisseau avec toutes sortes de tir (double, quadruple), des bombes ou bien une armure. On pourra également augmenter la vitesse de notre vaisseau ou la cadence de tir, remplir le réservoir de fuel ou récupérer une vie.

Améliorer son vaisseau deviendra vite capital pour progresser sans trop de dommage. Pensez aussi à économiser des gemmes pour les niveaux suivants.

s_TurboSub_7

Avec 10 vies dans la besace (!), le jeu devient une aventure de très longue haleine. On s'étonnera même de voir les niveaux défiler une fois les commandes et les subtilités en tout genre bien assimilées...

Dive and Kill !!

Outre la discrétion dont la petite carte à jouer fait preuve (pas de musique, écran titre sobre, ambiance neutre), on peut aussi lui reprocher ce manque de renouvellement dans les environnements et les ennemis.

turbo1

Néanmoins, mon addiction à ce jeu terrasse n'importe quel défaut. :)

Si les ennemis se répètent un peu au fil de la partie, ils sont suffisament bien dessinés et gros pour qu'on ne se lasse pas de les canarder. Vaisseau spatial, piranhas, crabes, Zgorgs à tentacule, têtes de l'île de Pâques...

Des mines flottantes aux algues fluorescentes ondulantes (un effet spécial excellent), les obstacles ne manquent pas non plus et égayent bien le petit écran de la Lynx.

Parfois, on affrontera même d'énormes boss. Au choix : une pieuvre inter-galactique ou un requin cyborg aux dents bien aiguisées !! Un menu alléchant pour le joueur adepte de la mitraille...

En bon Space Harrier bardé de zooms et d'explosions, Turbo Sub impressionne dans un premier temps.  Dans un second temps, on est totalement immergé par le jeu, captivé entre autres choses par la possibilité de customiser son appareil.

Un jeu qui fait partie de mon top 5 de la Lynx ! 

  Lynx_NoteLynx_NoteLynx_NoteLynx_Note

la fiche du jeu sur AtariAge: http://www.atariage.com/software_page.html?SoftwareLabelID=1888

Posté par le barbu à 16:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]